André Bongibault — Grand Prix Léon-Georges Baudry 2016

Section
Gravure

Les éléments déchaînés, emportés, superbes dans leurs explosions, les soulèvements de la matière évoquent les commencements de l’univers.

André Bonjibault pratique avec bonheur les grands formats qu’emplissent ces forces naturelles, majestueuses dans leur tumulte. Diplômé de l’école Estienne, Directeur de l’atelier de gravure de l’Estampe de Chaville ce graveur a nourri son œuvre de ses voyages en Inde particulièrement mais également de la nature. Il est l’une des figures parmi les plus importantes de l’art graphique et pratique le burin, la manière noire, l’aquatinte ou encore la technique mixte avec la même dextérité à laquelle il apporte son émotion, son talent. On admire la variété du tracé, les transparences cristallines qui illuminent les noirs et les gris.

Avec cet artiste on découvre l’infini de l’univers autant que la réalité terrestre : nuées, océans mouvants, strates successives se bousculent, entrent en fusion, s’allient. En un dessin dynamique, fulgurant il révèle dialogue ou conflit entre les éléments, alterne légèreté et puissance. Une énergie vitale se dégage de ces compositions qui prennent parfois un aspect fantastique.

Imaginaire et réalité s’associent dans ces gravures où l’eau devient muraille, où, les rochers si bien rendus dans leur âpreté contrastent avec la légèreté  de l’eau, la finesse de la brume dans cette création où l’abstraction n’est pas absente.

Grand Prix Léon-Georges Baudry

Section
Peinture
Sculpture
Gravure
Destiné « à un artiste français connu, homme ou femme, âgé de 55 ans minimum, peintre ou sculpteur de préférence et d’un réel talent figuratif pour la qualité de l’ensemble de son œuvre ».