Serge Labegorre — Grand Prix Léon-Georges Baudry 2012

Section
Peinture

Incontestablement cet artiste possède une "écriture" d'une rare puissance. Son oeuvre à la palette souvent forte, parfois presque saturée, impressionne par son agressivité.

En une figuration éminemment personelle il campe en longues touches emportées, frémissantes, une série de Papes qui retient fortement l'attention. Sous la soutane d'un rouge profond ou éclatant quelques lignes noires qui, parfois structurent en partie le corps. D'emblée l'on est frappé par l'expression du visage, parfois à peine esquissé et cependant d'une rare présence. Il y a de l'expressionnisme dans l'art de Serge Labegorre qui ne s'attache que succinctement à la forme.

Autres inspirations : églises et maisons, lieux de recueillement, d'intimité dont il esquisse l'essentiel de l'architecture en une dynamique gestualité et une matière nourrie. Ici la gamme colorée se pare de bleus ou de verts nuancés associés au noir profond. Liberté semble le mot-clé de cette création dans laquelle cet artiste soumet la réalité à sa vérité intime et sous l'apparent désordre existe une vraie construction. Le spectateur est invité à recréer son propre tableau à partir des éléments donnés. Cette oeuvre intelligente nourrit l'esprit créatif de chacun.

Grand Prix Léon-Georges Baudry

Section
Peinture
Sculpture
Gravure
Destiné « à un artiste français connu, homme ou femme, âgé de 55 ans minimum, peintre ou sculpteur de préférence et d’un réel talent figuratif pour la qualité de l’ensemble de son œuvre ».