Hélène Baumel — Grand Prix Léon-Georges Baudry 2022

Texte de Nicole Lamothe

Section
Gravure

Des montagnes aux pentes vertigineuses, une e a u transparente, ses reflets, ses rochers, la nature dans sa beauté, son abstraction parfois, demeure le thème privilégié d'Hélène Baumel.

Loin d'une description formelle, ces gravures traduisent la perception intime de l'artiste devant ces sites à travers cet art exigeant, minutieux qu'elle maîtrise parfaitement. Cet art de
passion, de lente patience lui permet des créations toujours renouvelées. En une savante ordonnance de la lumière, l'écriture rythmée évoque le minéral, la puissance de ces lieux majestueux qu'Hélène Baumel observe longuement afin
de s'imprégner de leur vérité essentielle en une écriture d'une belle ampleur. La réalité se dépouille du banal, la montagne offre ici son silence.

Dans ses tailles-douces, aquatintes, linogravures, elle joue avec les valeurs en un camaïeu de bleu profond, nuancé éclairé d'un blanc lumineux. Un fin tracé rythme ces monts, leur confère une vraie présence en un lyrisme tempéré où la densité s'allie à l a subtilité de la couleur.
Plans d'eau tranquilles sur lesquels se reflètent des nuages, vagues tempétueuses à l'extrême puissance, servis par une palette de bleus et de bruns, ici encore la créativité s'allie à la vérité des paysages transcendés par l'émotion de l'artiste toujours attentive à respecter la vérité

Grand Prix Léon-Georges Baudry

Section
Peinture
Sculpture
Gravure
Destiné « à un artiste français connu, homme ou femme, âgé de 55 ans minimum, ... d’un réel talent figuratif pour la qualité de l’ensemble de son œuvre ».