Pointe et burin - Graveurs de l'Est de la France

Gravure
-

Volet historique dédié à Jacques Callot (1592-1635)

Rendez-vous est pris : pour cette nouvelle exposition à la Fondation Taylor, l’association Pointe et Burin dédie son volet historique à l’œuvre de Jacques Callot et invite les graveurs de l’Est de la France: de l’Alsace à la Lorraine, en passant par le Jura.
En Europe, c’est ainsi au XV
ème siècle, dans la Vallée du Rhin à l’Est de la France, qu’une suite d’innovations apparaît, avec le développement du travail des métaux, l’installation de nombreux moulins à papier, l’amélioration de l’encre et des presses pour la taille-douce.
C’est alors que la gravure surgit à l’Est de la France, comme en Italie, avec les premiers grands maîtres du burin, fils d’orfèvres : Martin Schongauer de Colmar, et Albrecht Dürer à Nuremberg. La gravure au burin puis à l’eau-forte se développe et se propage, permettant de faire circuler informations et œuvres d’art.

 

Invité d’honneur : Dominique Sosolic

J’aimerais que l’on perçoive dans mes gravures le dialogue entre le sensible et l’intelligible. J’ai conscience d’être en décalage complet avec le monde des images et avec ce qui est dominant dans l’art d’aujourd’hui, je suis dans un anachronisme assumé. Solitaire, je poursuis mon chemin ; c’est celui des mystères de la création, celui du doute, de l’inespéré et de l’émerveillement.

Dominique Sosolic

Lauréat du grand prix Léon-Georges Baudry de la Fondation Taylor en 2019, Dominique Sosolic (né en 1950) est un artiste graveur, professeur honoraire agrégé de l’université. Il vit et travaille à Dole, dans le Jura.
Dominique Sosolic qui pratique la taille-douce depuis plus de quarante ans a acquis une sûreté remarquable. Après ses études à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris, il a perfectionné ses connaissances à la Sorbonne, il est agrégé d’arts plastiques. Admirateur des artistes des siècles passés, il réalise des compositions où s’unissent tradition et innovation et entraîne dans son monde onirique à la figuration précise et dans une mise en page personnelle. Son œuvre témoigne de ce lien intime entre la gravure et le dessin. Conférencier à ses heures, il a illustré plusieurs ouvrages parmi lesquels des œuvres d’Arthur Rimbaud.

Les graveurs invités

Dans le cadre de cette exposition thématique co-organisée par Pointe et Burin et la Fondation Taylor, Dominique Sosolic sera entouré de 8 autres graveurs de l’Est : Anne Brasse, Sophie Drouot, Antoine Halbwachs, Erwin Heyn, Francis Hungler, Hélène Midol, Eric Robert-Aymé, Jean-Charles Taillandier.

Autres graveurs invités pour cette exposition : Caroline Bouyer, Francis Capdeboscq, Kim Coz, Cléa Darnaud, Agathe Dos Santos, Etienne Lodeho, Lucio Mosner, Tarek Mourad, Bich Nguyen, Maxime Préaud, Amélie Royer, Marilda Simonidhi, Evgenia Saré, Hélène Baumel, Isabelle de Font-Réaulx, Madeleine Flaschner, Corinne Lepeytre, Jean-Michel Mathieux-Marie, Isabelle Panaud, Véronique Sustrac, Hélène Varchavsky.

Editions anciennes de Pointe et Burin : Jacques Hallez (2001) et Claude Weisbuch (1994).

Edition 2022

Les deux nouvelles planches de souscription pour 2022 seront réalisées par Hélène Midol et Eric Robert-Ayme.