Dominique Sosolic — Prix Paul Gonnand 2011

Section
Gravure

En noir et blanc ou en couleurs, les gravures de Dominique Sosolic possèdent la même beauté d’exécution, le même raffinement. Maîtriser à ce point le burin est remarquable. Cet artiste aime détailler les objets et les plantes. Avec minutie et souplesse, il dessine des fleurs des champs éparses suivant une ordonnance qu’il a prévue. Une grande fraîcheur se dégage de ces compositions dans lesquelles l’artiste réserve un blanc qui illumine la gravure et ailleurs, un noir profond.

La taille sur le cuivre naît, vivante, de la main, dictée par la sensibilité du graveur, son émotion aussi. Il joue avec les valeurs, anime les éléments de la composition de tracés parallèles multiples, décisifs plus ou moins appuyés et leur confère présence tandis qu’un trait précis et pur saisit les contours.

Dominique Sosolic est un artiste inventif ;il réalise parfois des compositions sans sujet précis, dynamiques, en un graphisme expressif volontaire et léger. Les griffures impatientes de sa pointe créent des gravures rigoureuses sans froideur, construites.

Lorsqu’il ajoute la couleur, c’est dans la discrétion d’une gamme très nuancée .Il dispose dans l’espace divers objets qu’il grave avec précision et dont on aperçoit le reflet délicat en premier plan dans un beau contraste lumineux.Tailles ténues ou plus larges, fines hachures expressives, Dominique Sosolic manifeste la diversité de son talent.

 

Prix Paul Gonnand

Section
Gravure

Créé par Henriette Gonnand en souvenir de son mari, graveur (1899 - 1973).

Ce prix, destiné à « un graveur au burin de nationalité française », est éventuellement divisible.