Jean Grisot — Prix René Carré 2012

Section
Peinture

Inclassables, les oeuvres sur papier de Jean Grisot ; il nous confronte à la réalité d'aujourd'hui avec ses excès parfois. C'est ainsi, avec un regard distancié, qu'il se fait le spectateur des plages en été. Il peint ce moment de détente où chacun se libère du fardeau quotidien, dans des compositions synthétiques aux personnages anonymes savourant une liberté retrouvée.

Comme des instantanés, les personnages pris sur le vif et anonymes, car les visages sont volontairement peu écrits, ces tableaux témoignent d'une intéressante recherche plastique propre à donner la vie à ces baigneurs ou flâneurs. Intéressant est le travail de la peinture : tantôt il réalise des dégradés d'ocres lumineux, des bruns et tantôt il délimite chaque couleur qui alors se côtoient.
Dans le Midi où il vit désormais dans une maison entourée d'un jardin botanique, Jean Grisot vit un peu en marge de ces vacanciers symboles de la société effervescente qu'il donne à voir dans ses oeuvres.

 

Prix René Carré

Section
Peinture

Créé par Maryse Carré, en hommage à son mari René Carré, peintre (1925-1993).
Il est destiné « à un peintre figuratif de synthèse, contrarié dans sa vocation et parvenu à son épanouissement d'artiste à force de volonté ».