François Bard — Prix Madeleine Couderc 2012

Section
Peinture

Des jambes féminines, un visage de profil, une tête masculine vue de dos ou un chien habillé, François Bard les projette en gros plan dans un décor indéfini, souvent sombre ou alors rouge vif. Il nous interpelle avec cette démarche quelque peu insolite qui impose le sujet avec force. Très vite le spectateur entre dans le jeu et dans le domaine de ce peintre qui, en une franche figuration, se joue des conventions.

On apprécie tout d'abord l'exigence picturale. L'artiste, en effet, travaille magnifiquement la matière, lui confère une densité et traduit avec naturel chaque attitude. Il démontre que tout thème est intéressant s'il est traité avec invention et intelligence ; l'humour se glisse parfois dans certaines compositions. Frappante est la vérité des portraits si naturels ; les contours du visage dessinés avec précision bénéficient de rayons de lumière sur une joue ou des cheveux.

L'oeuvre de François Bard dégage une ambiance particulière par la liberté des cadrages, la présence des personnages ; un côté tactile apparaît dans cet art singulier témoin d'une personnalité.

Prix Madeleine Couderc

Section
Peinture

Créé par décision du Comité en hommage à Madeleine Couderc. Ce prix est attribué dans la mêmes conditions que le prix Fernand Cormon et est donc destiné « un peintre français figuratif pour une œuvre de composition de préférence ».