Nicole Bouharmont — Prix Kiyoshi Hasegawa 2019

Section
Gravure

Nicole Bouharmont n’a pas besoin de la couleur pour évoquer des arbres aux essences différentes ; sa pointe sèche en définit l’architecture en un dessin minutieux auquel se joint parfois le hasard.

Solitaire ou en groupe, majestueux ou filiforme, chacun possède vitalité, présence. On devine à travers ces gravures à l’intéressante finesse d’écriture, l’amour de l’artiste pour la nature, sa beauté, sa diversité, exprimé dans son œuvre par ces arbres qui peuplent l’espace. Lien entre ciel et terre leur masse sombre se détache dans la lumière.

Mais Nicole Bouharmont aime aussi s’attarder devant les serres du Jardin des Plantes bordées de palmiers et autres essences exotiques dont elle recrée la vérité dans la justesse des contrastes. Elle préfère parfois saisir l’ensemble du panorama à Saint-Cloud ou à Vaux-le-Vicomte traitant les frondaisons touffues avec vérité. Cette artiste maîtrise son art qui requiert patience et concentration ; sa pointe sûre n’hésite pas et l’on se promène avec bonheur dans ces lieux entre clarté et sombre d’une végétation touffue à laquelle elle transmet l’élan vital. Nicole Bouharmont sait préserver la poésie des parcs et jardins dans ses gravures d’une forte intensité.

Prix Kiyoshi Hasegawa

Section
Gravure

Créé par Janine Buffard et Yves Dodeman, en hommage à leur grand-oncle, le peintre graveur Kiyoshi Hasegawa (1891 - 1980).
Ce prix est à décerner à un artiste résidant en France qui devra présenter dix estampes monochromes.