Rong Guo — Prix Kiyoshi Hasegawa 2020

Text  by Nicole Lamothe

Section
Gravure

Enjoués, vivants ces burins et taille douce au dessin précis, léger, sont porteurs d’une sympathique exubérance.

Née à Shangaï où elle a effectué ses études artistiques, Rong Guo est venue en France où elle vit aujourd’hui en 2008 afin de perfectionner sa formation en gravure et peinture. Une joie de vivre, l’humour aussi émanent de ses compositions créatives dans lesquelles se découvre son inventivité. Des jeunes femmes, assises ou debout, semblant exécuter une danse entraînante ont le visage enfoui sous une profusion d’éléments insolites assemblés dans un tourbillon parfois étourdissant. Ce sont aussi des objets du quotidien, insignifiants qui réalisent une ronde effrénée, se bousculent, se chevauchent. Mais sous ces notes à l’apparence enjouée se cache, semble-t-il,le poids répétitif de la vie ,la charge à supporter, écrasante par moment et que l’on ne veut plus voir.

Rong Guo s’affirme comme une excellente dessinatrice, elle multiplie avec talent des tracés différents, conjugue ombre et lumière, décrit les corps avec précision mais sans excès. Elle prend une vraie liberté avec les personnages qui, lorsque l’on observe attentivement la gravure, se détachent de l’ensemble.

Prix Kiyoshi Hasegawa

Section
Gravure

Créé par Janine Buffard et Yves Dodeman, en hommage à leur grand-oncle, le peintre graveur Kiyoshi Hasegawa (1891 - 1980).
Ce prix est à décerner à un artiste résidant en France qui devra présenter dix estampes monochromes.