Stéphane Belzère — Prix Taylor (dessin) 2020

Text  by Nicole Lamothe

Section
Dessin

Cette création hors des sentiers battus saisit par l’union insolite, imprévue entre une palette pimpante et les organes humains qu’elle évoque : cerveau notamment, conservés dans du formol. Insolites encore les nus masculins à l’abri d’arbres presque dépourvus de feuilles.

Au premier abord le thème semble léger, ce sont des vases en verre bleu de Sèvres qui se détachent de fleurs et de verdure, puis la réalité apparaît, ces aquarelles évoquent des fragments de l’anatomie humaine qui demeurent cachés dans le corps, ce ne sont plus des vases mais des bocaux utilisés par les scientifiques. Une sensation de beauté et presque de malaise se ressent devant ces œuvres où la transparence du verre  communique la luminosité en une fraîcheur remarquable. Afin de demeurer au plis près de la vérité Stéphane Belzère a passé de longues heures au Museum d’Histoire Naturelle devant ces bocaux, ensuite il a adapté à son désir plastique ces fragments de chair auxquels il communique une seconde vie.

Autre démarche avec la série des nus masculins vus dans le reflet d’une fenêtre ou sous un arbre. Ils sont conçus à partir de photos d’après lesquelles l’artiste crée son œuvre. Le plus souvent assis, les jeunes gens semblent parfois vouloir se protéger sous des arbres au feuillage léger comme un grillage et qui habillent le corps. Une touche légère et une gamme colorée restreinte au bleu et à l’ocre nuancé composent des œuvres qui conservent leur mystère.

Prix Taylor (dessin)

Section
Dessin

Créé par décision du Comité, il est destiné à récompenser des œuvres sur papier.
A partir de 2019, ce prix est destiné à un aquarelliste.