Pierre-Henry

Peinture
-

Sa sensibilité ne le porte pas vers un réalisme objectif. Il organise – rationnellement ! – un monde chimérique. Le métier qu’il maîtrise depuis longtemps et qu’il ne cesse d’approfondir, lui permet de rendre son émotion avec parfois seulement deux tons de sa palette.
Alain Girard, Conservateur en chef du patrimoine

Les nombreuses expositions qu’il visite dans son enfance l’ont amené à s’orienter vers des études artistiques. Depuis sa jeunesse, c’est la Renaissance italienne qui l’interpelle puis l’inspire et l’amène à trouver sa propre voie picturale.

Il entre en 1941 à l’Ecole des Beaux-Arts à Paris. Il y étudie la peinture chez Poughéon et Dupas, le dessin chez Lemagny, la fresque chez Ducos de la Halle, la gravure chez Cami et Goerg, la sculpture chez Lagriffoul.

En 1949 il reçoit le Prix Hallmark et part à la découverte de l’Italie, en1950 : première exposition personnelle à la Galerie Saint Placide, Paris, en 1954 : seconde exposition personnelle à la Galerie Mirador, Paris. En 1955 : il reçoit le Prix de la Jeune Peinture Drouant-David et l’année suivante, une exposition personnelle lui est réservée à la Galerie Drouant-David, Paris. En 1957 il obtient une Bourse de voyage de l’Etat. Cette même année, il participe à plusieurs salons dont le Salon des Tuileries, Paris.En 1960 il expose à la Galerie Saint Placide, Paris et à la Galerie Bielefeld, Allemagne Il obtient en1968 le Prix Puvis de Chavannes (SNBA) et a une rétrospective au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Il inaugure en 1969 la Galerie d’Art Matignon, Paris qui lui consacre 2 expositions en 1971 et 1974. Il expose en 1973 à la Galerie Takashimaya, Tokyo et Osaka. De 1977 à1994 il expose à la Galerie de la place Beauvau. Il est récompensé en 1983 du Grand prix de l’Orangerie du Château de Versailles.