Alquin

Sculpture
-

 ALQUIN - sculpteur, lauréat du Grand prix Léon Georges Baudry 2014

invite

Manuel ARMORIM, peintre et Mathilde de TORHOUT, photographe

Je me sens plus statuaire que sculpteur confie Nicolas Alquin depuis 1990, je ne cherche pas à faire des « formes » qui s’agencent bien entre elles, je cherche à imposer une présence.

Nombreuses expositions collectives

2013 exposition de 3 sculptures monumentales à la Galerie Guy Pieters à Knokke Kustlaan en Belgique – 2012 présentation de dessins à la Galerie Guigon à Paris. 2007 et 2009 Biennale de sculpture de Yerres – en 2006 Art Paris, Galerie Michèle Broutta à Paris – 2004 Moi ! Autoportrait du XXème siècle au Musée du Luxembourg à Paris – 2001 Mouvement 134 à la Plazza Gallery à Tokyo etc…

Expositions individuelles depuis 1981

2013 Bois et dérivés - Musée de l’Hospice saint Roch – Issoudun. Exposition au musée de l’Arsenal et site de l’abbaye saint Jean des Vignes – Soissons et au musée de Campredon – Isle sur la Sorgue. 2012 De la cire et du bois – Galerie le salon d’art – Bruxelles. 2007 et 2008 – expositions Constellations à la Galleria Del Leone à Venise et Portraits d’étoiles à la Galerie Guigon – Paris. 2005 L’Atelier d’Alquin au Musée de la Fondation Coubertin – Saint Rémy lès Chevreuse. 2003 Bois et dérivés – Galerie Michèle Broutta – Paris. 1993 – 1996 Galerie Fred Lanzenberg – Bruxelles et FIAC – Paris - 1991 Galerie Erval – FIAC – Paris - 1987 – 1988 Galerie Adrien Maeght – Paris et en 1986 – Des Éclipses – Galerie Adrien Maeght – Paris. 1981 De l’arbre à la maison – Galerie Pierre Vanderborght – Bruxelles

Parmi les nombreux monuments – fontaines et acquisitions publiques :

2012 Saint Joseph – paroisse saint Joseph de Montrouge.2009 Persée et Andromède – CEC de Yerres. 2007 Solitude monument aux esclaves résistants à Bagneux et en 2004 Saint Joseph à Kliniek Sint Jozef à Pittem en Belgique. 2001 Cœur d’argile à Clermont-l’Hérault

1998 Parole portée à la mémoire des victime du terrorisme – fontaine pour l’Hôtel des Invalides à Paris – En 1996 Judith acquise par le musée Beelden aan Zee – Scheveningen aux Pays-Bas – En 1987 Le Compositeur d’étoiles – église saint Jacques-du-Haut-Pas à Paris – En 1982 Dormeur, fonds National d’Art Contemporain, France