Dominique Renson — Prix Claire Combes 2016

Section
Peinture

Puissante, parfois déroutante, sans concession, la peinture de cette artiste attire irrésistiblement, nécessite une attention approfondie pour en pénétrer tout le sens.

L’être humain est au cœur de cette création avec sa vitalité et sa fragilité et, en contre-point, la mort inéluctable. Entre réalisme et  réflexion cette œuvre interroge sur le sens de notre vie éphémère.

Lorsque Dominique Renson aborde le thème du nu féminin ce n’est pas dans un souci de révéler sa beauté mais sa vérité. La structure du corps affleure sous la peau presque transparente autant que les muscles  parfois, ainsi « Résurrection », une composition évocatrice des gisants. Cependant rien de morbide, de tragique dans cet art, seulement la vérité au-delà de l’apparence.

Ce peintre travaille parfois par série ainsi peut-elle aller au plus près de sa recherche sur ce qu’est l’existence, comment vivre avec la certitude d’une fin programmée. Les toiles sont vivantes, dynamiques   le rouge et le blanc dominent, et si expressives malgré les yeux clos le plus souvent, la bouche ouverte comme pour aspirer la vie; certains visages apparaissent pensifs. On ne sort pas indemne d’une confrontation avec cet art qui dans sa rude beauté nous rappelle notre condition d’humain.

Prix Claire Combes

Section
Peinture

Créé par M. Combes en souvenir de sa fille, peintre décédée en 2000. Ce prix est destiné « à un artiste peintre âgé de moins de soixante ans, de tempérament expressionniste et d'une sensibilité coloriste ».