Hommage à Pierre Lagénie (1938 - 2020)

Tuesday through Saturday from 13h to 19h (except holidays).
Sculpture
-

Après des études à l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux, c’est en 1957 que Pierre Lagénie rejoint l’atelier du sculpteur Marcel Gimond aux Beaux-Arts de Paris. Son travail fut rapidement reconnu et récompensé notamment par le Prix Paul-louis Weiller de l’lnstitut de France, le prix Andréï-Graec de la Fondation Taylor …
Il réalisa de très nombreux monuments tant dans le domaine public (Saint-Maur-des-Fossés, Bordeaux, Vincennes, Montgeron, Saint-Amand-Les-Eaux, Melun, …) que privé (Château Paloumey, Château Barreyres …)
L’œuvre de Pierre Lagénie figure dans les collections du musée d’Art Moderne de Paris, du Musée de Mérignac, de la Fondation Soulac-Médoc, du Musée de Saint-Rémy-de-Provence et du Musée de la Résistance de Champigny-sur-Marne.
Pierre Lagénie sculptait le bois, la pierre et coulait lui-même ses œuvres en bronze.

Très soucieux de la question de la transmission, Pierre Lagénie, était particulièrement investi au sein du Comité dans la Commission des prix dans les salons et dans les différents jurys.

Pierre Lagénie n’était pas un plasticien – terme cher à notre époque qui peine parfois à reconnaître la vraie valeur des artistes – mais un véritable sculpteur. Et un grand ! De ceux qui marquent leur temps et dont la justesse des œuvres résonne longtemps dans le regard de leur public. La puissance de son travail est d’autant plus admirable qu’il n’envisageait ce dernier qu’avec une très grande modestie. Pierre Lagénie était un homme simple, discret et d’une extrême humilité.

Mauro Corda, Sculpteur, membre du Comité