Nature contre nature

Tuesday through Saturday from 13h to 19h (except holidays).
Gravure
Dessin
-

Invitée d'honneur, Claire Illouz

Avec les artistes graveurs et dessinateurs
Sarah Barthélémy-Sibi, Caroline Bouyer, Pauline Brami, Maria Chillon,Chrysav, Cédric Le Corf, Hélène Damville, Véronique Desmasures, Paola Didong, Jean Lodge, Iris Miranda, Guillaine Querrien, Fabienne Schouler

Contre-nature signifie ici recherche de complémentarités, de partages inédits entre nous et les choses. Le trait promeut, non le paysage, mais la forme végétale – écorce, lichen, racine, rhizome, branche, mousse, feuille – aussi bien que la forme animale ou minérale, et refuse toute compromission avec le brouillage et la rature qui ont pu hanter le dessin et la gravure.

C’est ce refus d’idéalité qui donne jusqu’au trouble le sentiment d’une nature enfin délivrée de la toute-puissance de l’homme. Présente dans nombre d’œuvres, la fragmentation métonymique du donné sensible réussit en effet à rendre la plénitude de la matière organique, sans jamais s’exténuer dans une quelconque nostalgie de la totalité.

C’est donc à d’étranges rencontres avec la nature que nous convient les dessins, les gravures et les sculptures de cette exposition.

Loin de rétrécir le visible, ces œuvres donnent à voir l’ombre portée du monde sensible et son irrémédiable densité. Elles sont autant de tentatives de ne plus dessiner ou peindre « d’après nature » mais avec la nature.

Pour y parvenir, les artistes n’ont pas cherché à domestiquer par le trait ou la pointe la nature, mais ont préféré s’adosser à elle, afin de faire de la ligne, de la découpe, du tissage ou du froissé, l’instrument d’un redoublement productif. Ils ont choisi de se situer au plus près du monde végétal et de son foisonnement horizontal, d’aller à la rencontre des talus et des crêtes qui offrent au regard leur verticalité improbable, d’hybrider le matériau végétal et la matière minérale, de pourchasser le souvenir d’une forme ligneuse ou d’un insecte en vol.

Michel De Fornel, sociologue, linguiste, directeur d'étude à l'EHESS

Fondée à Paris en octobre 2000 par un groupe de graveurs, d’amateurs et de critiques d’art, motivés par la promotion de la création graphique contemporaine, l'association La Taille et le Crayon a pour objet de mettre en valeur la richesse des rapports créatifs entre les techniques du dessin et les procédés de la gravure.