Olivier Graïne — Prix Évariste Jonchère 2018

Section
Sculpture

Aussi à l’aise dans la statuaire que dans les petits formats, Olivier Graïne possède un langage sculptural imprégné de la tradition classique tout en demeurant totalement contemporain.

Né en Kabylie, il a étudié à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts d’Alger puis, en 1997, il a décidé de venir à Paris où durant une année, il a approfondi ses connaissances à l’Université Paris 8. L’être humain, le plus souvent des personnalités célèbres dans différents domaines (artistique, littéraire, sportif) demeure le thème essentiel de sa création. Il a trouvé ses « maîtres et inspirateurs de toujours » parmi les artistes du Quattrocento : Michel-Ange, Donatello, auxquels il voue une profonde admiration. Chacun de ses personnages en bronze ou en terre cuite est habité d’une intense présence et dégage sa vérité. Olivier Graïne travaille volontiers le matériau par plans avec maîtrise et liberté, loin du détail superflu et l’on perçoit l’empreinte des doigts domptant la matière qui parfois résiste, afin d’évoquer au plus près le caractère du modèle. Chaque sculpture affirme une puissance plastique, une densité, la compréhension du corps, d’une attitude, reflète en un réalisme discret le mystère de chaque être, sa vérité. L’artiste introduit dans ses œuvres la notion de masse et c’est ainsi que les petits formats possèdent la même présence imposante et parlante que les réalisations monumentales.

Un souffle expressif anime cette création révélatrice de l’amour d’Olivier Graïne pour la sculpture, un art où l’irréel apparaît dans sa complexité.    
 

Prix Évariste Jonchère

Section
Sculpture

Créé par Lucienne Jonchère Debiol, son épouse, en mémoire de son mari, sculpteur (1892-1956).

Ce prix est destiné "à un sculpteur statuaire figuratif âgé d'au moins 30 ans."