Natascha Kutschko — Prix Jean Asselbergs 2021

Texte de Nicole Lamothe

Section
Dessin

Puissance de l’écriture graphique, ample et nerveuse, puissance des noirs charbon qui structurent la forme, cette œuvre chante la vie et ses multiples facettes en une forte originalité d’inspiration.

Tout est mouvement, énergie, spontanéité dans ces compositions où une gestualité proche de l’abstraction expressionniste se conjugue avec une figuration allusive permettant de déchiffrer le sujet. Natascha Kutschko travaille selon un processus de destruction-création ; elle casse l’image puis la reconstruit selon son exigence plastique. D’où une œuvre non conformiste, singulière. Chez elle le trait devient porteur d’une intense charge expressive ; contours, taches noires, signes éclairés d’une délicate lumière créent une composition vivante. L’artiste évoque aussi bien un couple dansant qu’une jeune femme dans un jardin d’une grande poésie ou encore un cheval au galop. L’invention est permanente. D’un dessin à l’autre c’est toujours un monde différent mais on reconnaît la main de la créatrice, empreinte de liberté, de tonicité, d’imagination. Et si elle réalise un portrait, c’est dans la vérité psychologique du modèle ; elle inclue quelquefois des collages ou s’inspire de la photographie.

Prix Jean Asselbergs

Section
Sculpture
Gravure
Dessin
Créé par décision du Comité en hommage à Jean Asselbergs (1928 - 2015), graveur en médaille, Premier grand prix de Rome, boursier de la Casa Velasquez et Chef d’atelier à l’ENSBA.