Marie-Antoinette Rouilly Le Chevallier — Grand Prix Léon-Georges Baudry 2013

Section
Gravure

De ces eaux-fortes et dessins émane une impression de beauté et d’étrange mêlés dans une conception particulièrement originale. Fruits de la passion de l’artiste pour la gravure, ces œuvres allusives suscitent un puissant intérêt par le mystère qui les habite né d’une réalité recréée au gré du désir de Marie-Antoinette Rouilly Le Chevalier.

D’une main patiente elle dessine ses rêves sur la plaque de cuivre enduite de vernis avec une belle imagination graphique. En des jeux de valeurs parfaitement maîtrisés et d’une grande douceur où se répondent ocres et blancs, le tracé,sûr, révèle un monde connu et inconnu dans lequel le réel est transposé dans l’épuration d’un dessin expressif. Bateaux-fantômes, arbres-personnages, arbre de vie que symbolise une arête de poisson, autant d’invention dans la subtilité d’une lumière omniprésente,jamais écrasante et en une construction rigoureuse.

Exécutés à la pierre noire ses dessins à l’admirable velouté, entraînent ailleurs, dans un autre univers, parfois cosmique ; on retrouve là la facette picturale de cette artiste.

Grand Prix Léon-Georges Baudry

Section
Peinture
Sculpture
Gravure
Destiné « à un artiste français connu, homme ou femme, âgé de 55 ans minimum, peintre ou sculpteur de préférence et d’un réel talent figuratif pour la qualité de l’ensemble de son œuvre ».