Jean-Luc Bourel — Prix du Cercle du Mont-Cenis 2020

Texte de Nicole Lamothe

Section
Peinture

L’œuvre de cet artiste,c’est  un regard de liberté posé sur la nature,le paysage marin en particulier,qui attire par son atmosphère.

Si Jean-Luc Bourel n’a pas étudié dans une école des Beaux-Arts, la littérature française et étrangère et les livres d’art ont été sa formation. Grâce à eux, il a pu faire vivre  sur la toile sa vision intime. Né en Bretagne, la mer et ses multiples variations demeure un thème privilégié. Avant de s’installer à Morlaix, il a parcouru sa région puis il est parti en Finlande où il a découvert les espaces presque infinis de cette terre nordique, infinis comme la mer. Cette découverte va être à la base de son œuvre.

Contemplatif, Jean-Luc Bourel s’imprègne de la nature,lentement en transmet les pulsations intimes,les variations de couleurs, de lumière, élément vital de ses compositions ; elle s’oppose doucement à l’ombre. La fluidité, la légèreté de la matière est émaillée par endroit d’une limpidité qui fait ressortir les ombres dans la finesse de verts, bleus, ocres très finement travaillés. L’on perçoit ici la sensibilité du peintre, son émotion autant que sa méditation. Avec talent et vérité il traduit l’abstraction du paysage, son mystère ; il l’interroge dans la fulgurance d’un tracé qui suggère. L’artiste chante l’infini, la beauté, l’éclat d’un instant sur une nature  qui, parfois semble en formation, évoque la genèse.

Prix du Cercle du Mont-Cenis

Section
Peinture

Créé par l’association Le Cercle du Mont-Cenis fondée autour du peintre Franck Duminil (1933 - 2014). Ce prix unique attribué en 2020 était destiné à un peintre abstrait.