Françoise Joudrier Dallard — Prix Claire Combes 2020

Texte de Nicole Lamothe

Section
Peinture

Dans cette galerie de portraits loin de la narration, écrits en une figuration libre, le dessin est simplifié et la couleur prend sa force expressive.

Françoise Joudrier Dallard supprime le superflu pour ne conserver que l’essentiel d’un personnage : une attitude, l’expression du corps. En longues touches appuyées et dynamiques elle suggère la forme succincte et fort vivante. Il ne s’agit pas de portraits au sens strict, pas de description formelle mais la traduction d’une personnalité, d’un caractère à retrouver. Cette suggestion confère une place primordiale à la matière avec une palette étendue, un clavier de couleurs multiples.

Dense est cette œuvre expressifs les visages sensibles ou affirmés, traduisant la personnalité. Il semble que la peinture pour elle-même possède une grande importance pour cette artiste autodidacte qui a su épanouir ses possibilités créatives. Elle travaille la matière, ajoute des stries, des fleurs sur robes et corsages qu’anime la lumière. Une création discrète sous-tendue de poésie où l’artiste questionne la peinture. Et lorsqu’elle met en scène des fauteuils en attente, accueillants, largement exécutés, c’est encore de l’être humain dont il est question. Poésie encore avec ces jeunes visages parmi fleurs et oiseaux. Discrète, cette œuvre laisse à celui qui la découvre la possibilité de l’interpréter librement.

Prix Claire Combes

Section
Peinture

Créé par M. Combes en souvenir de sa fille, peintre (1937 - 2000). Ce prix est destiné « à un artiste peintre âgé de moins de soixante ans, de tempérament expressionniste et d'une sensibilité coloriste ».