Elise Steiner — Prix Roger Marage 2020

Texte de Nicole Lamothe

Section
Dessin

D’emblée l’œil est séduit par la finesse d’un trait souple qui épouse les formes du corps féminins ou masculins fort vivants.

Pour Elise Steiner le corps est « alphabet », ainsi propose-t-elle en des dessins sensibles des nus assemblés selon son désir plastique. Aucun détail inutile ne vient surcharger l’image, seulement la vie intensément présente. Travaillant à partir de modèles vivants, elle s’évade d’une copie fidèle pour réunir ces êtres avec une vraie liberté. La courbe est omniprésente dans ses œuvres inventives où s’unissent imaginaire et réalité. Le modelé de la chair est visible chez ces figures qui s’épousent, s’entrelacent.

Le corps comme langage, comme traducteur de sentiments, d’émotions ou d’indifférence apparaît porteur d’une sensualité discrète mais réelle. Le corps et son énigme, sa beauté périssable a toujours été un sujet de prédilection pour l’artiste. Souvent volontairement inachevés, ses nus célèbrent la vie, l’amour et l’amitié. Nus féminins généreux, symboles de féminité, de douceur ou nus masculins plus anguleux, Elise Steiner les inscrit dans des compositions personnelles, elle laisse la lumière émanant du support les illuminer.

Prix Roger Marage

Section
Dessin

Créé par Chantal Marage, en hommage à son mari, 
Roger Marage, peintre, dessinateur et graveur (1922 - 2012), lauréat du prix L. G. Baudry, membre du Comité.

Ce prix est destiné " à un artiste dessinateur figuratif. "