Claude Tournon — Prix Kiyoshi Hasegawa 2013

Section
Gravure

En un cheminement secret du regard à la main qui transcrit l’émotion sur le cuivre, le graveur trace des lignes significatives qui vont construire son œuvre. Regardant certaines compositions l’on ne peut s’empêcher de faire un rapprochement avec l’art des cavernes ; son œuvre en possède l’authenticité. A travers le temps, les mêmes préoccupations demeurent. Superbes, ces eaux-fortes dynamiques rappellent la pérennité des émotions  humaines.

Claude Tournon est bien, évidemment, un graveur de notre temps qui exploite à merveille les ressources de son art afin de transmettre sa propre vision du monde. Il excelle à donner cet élan vital aux buffles et autres animaux en course fuyant le danger. Il rend toutes les nuances de terre parées de transparences, éclairées de blanc par endroit dans une nature onirique.

L’artiste évoque aussi bien des arbres vénérables à la somptueuse puissance, leurs troncs noueux  taraudés par les années, lien entre terre et ciel, passé et présent. La sensibilité de Claude Tournon à ces témoins plus que centenaires est perceptible. Une lumière diaphane, spirituelle vient les caresser.

 

 

Prix Kiyoshi Hasegawa

Section
Gravure

Créé par Janine Buffard et Yves Dodeman, en hommage à leur grand-oncle, le peintre graveur Kiyoshi Hasegawa (1891 - 1980).
Ce prix est à décerner à un artiste résidant en France qui devra présenter dix estampes monochromes.