Cécile Bouvarel — Prix Renée Bernard 2020

Texte de Nicole Lamothe

Section
Peinture

La démarche est originale et réussie : réunir en un tableau mosaïque et peinture qui, ensemble, font chanter matière et fragments souvent issus de la nature.

En un vocabulaire singulier l’artiste crée des compositions où se rencontrent intelligence, sensibilité, émotion sous-tendues d’imagination. Une promenade enchantée, insolite, chant poétique cette œuvre à la spontanéité apparente nécessite un long travail pour façonner les éléments, les situer dans l’espace avec cohérence. « Dans mon travail, tout commence par le plaisir des matériaux »révèle Cécile Bouvarel. Elle a étudié la peinture aux Beaux-Arts de Lyon puis elle a découvert la mosaïque à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris et ce fut une révélation. Dès lors, elle cherche l’harmonie entre ces deux créations, elle retravaille les éléments dénichés ici ou là puis les peint, les assemble en des tableaux où, sous la lumière, s’exprime le mystère de la matière.

Cécile Bouvarel agence tout d’abord la composition des éléments disparates puis les colle sur le support. Ces œuvres sont à déchiffrer avec intérêt ; les matières disparates oscillent entre masse et légèreté, semblent unis par une entente secrète. L’artiste réussit pleinement la synthèse entre peinture et mosaïque. Musicale, délicate, la gamme colorée aime les gris, les ocres, quelques rouges ou bleus. Chaque œuvre raconte une histoire, à chacun de se l’approprier. Il y a là de la joie, du rêve, de la fraîcheur et, sans doute, une part du monde intérieur de l’artiste.

Prix Renée Bernard

Section
Peinture

Créé par Renée Bernard, peintre (1906 - 2004).

Ce prix devra récompenser un artiste de talent dont les travaux révèlent une science de la composition ainsi qu’un souci particulier de l’harmonie des couleurs (réalité transfigurée, inspiration, poésie et sensibilité).