Bernard Vie — Prix Joël Dabin 2021

Texte de Nicole Lamothe

Section
Peinture

De sa formation d’architecte Bernard Vié a conservé le goût du dessin perceptible dans son œuvre picturale, originale, créative, insolite aussi lorsqu’il évoque la vie qu’il réinvente à son gré.

En une mise en scène rappelant le théâtre et où l’espace détient une place prépondérante, il capte des moments du quotidien : personnages sur une vaste place dans une vue plongeante et qui semblent suspendus entre ciel et terre. L’impression est saisissante ; silhouettes, chevaux ailés, architectures s’associent sous la pureté d’un ciel bleu. Dans la rigueur d’un trait sûr, en un fin graphisme Bernard Vié peint également des foules en marche joyeusement colorées évoluant parmi églises et autres bâtiments dans une liberté totale de l’écriture. Ces êtres vivent dans l’espace.
Autre sujet de prédilection du peintre : le paysage, c’est en poète qu’il le transcrit sur la toile en une re-création sensible, délicate où dialoguent organique et fine géométrie du dessin. De la matière finement travaillée et d’une palette chaleureuse de jaune adouci de blanc et de noir, de brun naissent des espaces peuplés d’escaliers, de colonnes et, toujours, cette notion d’espace . L’élégance de la ligne rappelle la peinture orientale. Bernard Vié, un artiste qui suit une voie personnelle en une intéressante figuration.

Prix Joël Dabin

Section
Peinture

Créé par l'Association Art & Énergies en mémoire de Joël Dabin, peintre (1933-2003).
Ce prix est destiné à un « peintre de synthèse privilégiant le mouvement, la matière et la couleur ».