Arnaud Boueilh — Prix Eddy Rugale Michailov 2020

Texte de Nicole Lamothe

Section
Peinture

Découvrir la riche région toscane sous la clarté d’une lumière limpide, rasante, c’est le voyage auquel nous invitent ces compositions où règne la sérénité, dans lesquelles le temps semble suspendu.

Attiré par le caractère, la beauté de Naples et de ses environs, Arnaud Boueilh partage sa vie entre cette ville et Paris. Dans ses toiles baignées de silence, en l’absence de tout être humain, paysage et architecture se répondent, La lumière irradie sur les bâtiments : tours, palais, dômes autant que sur une nature aux larges horizons et à la beauté presque étourdissante. Ainsi la « Vue du Vésuve » dominant une mer au bleu profond ou des villas entourées d’une végétation prolifique. 

Arnaud Boueilh rythme ses œuvres d’architectures rigoureuses dans lesquelles domine une géométrie dont les arêtes sont adoucies par une palette chaleureuse où dominent souvent jaune de Naples, bleu ardent. La grande richesse patrimoniale et naturelle de cette région incite le peintre à les transposer sur la toile afin de les immortaliser, de faire partager ces sites. Il aime également s’arrêter devant une ruelle étroite, silencieuse bordée de maisons esquissées dans leurs lignes primordiales, proches de l’abstraction et toujours sous cette lumière limpide qui découpe les formes.

Prix Eddy Rugale Michailov

Section
Peinture

Créé par M. et Mme Fernand Rugale en mémoire de leur fils artiste peintre (1942 - 1985).
Ce prix est destiné « à un jeune artiste pour une œuvre d’imagination colorée, huile ou acrylique uniquement ». Ce prix est éventuellement divisible.