Nicolas Canu — Prix Madeleine Couderc 2017

Section
Peinture

Ce peintre parle de la vie, des plaisirs lors de fêtes populaires ou de détente à la mer, à la campagne et sous cette imagerie plaisante il livre une analyse de l’existence dans sa réalité.

Nicolas Canu fait pénétrer dans un monde sympathique parmi des êtres à la recherche d’un bonheur passager, d’un moment. Il nous touche par sa sincérité, la fragilité des personnages qu’il exprime avec une grande justesse. En une gamme chromatique d’ocres, du plus clair au plus sombre, de vert doux, de jaune et une matière nourrie il dévoile leur intimité. De tableau en tableau c’est l’illustration du quotidien.

Cet artiste crée directement la forme par la peinture posée en touches vigoureuses, loin d’une minutie trop descriptive et il confère la vie à ces êtres anonymes qui portent en eux leur histoire dans des scènes qui peuvent être inquiétantes ainsi « L’Alerte ». Nicolas Canu possède une grande force d’écriture, il aime les tonalités un peu crépusculaires dont l’intensité accroît les interrogations, les incertitudes de la vie.

Prix Madeleine Couderc

Section
Peinture

Créé par décision du Comité en hommage à Madeleine Couderc. Ce prix est attribué dans la mêmes conditions que le prix Fernand Cormon et est donc destiné « un peintre français figuratif pour une œuvre de composition de préférence ».