Marc Giai-Minet — Prix Madeleine Couderc 2010

Section
Peinture

Les silhouettes anthropomorphes et schématiques qui habitent les compositions de cet artiste intriguent et intéressent. Entrevues, l’on désire les observer de plus près, percer leur secret.

Ce monde très particulier,étrange est une analyse de notre temps que décrypte Marc Giai-Minet ; une critique aussi à travers ces robots dont le corps n’est qu’une masse sans forme précise, seules les jambes sont figurées par des tuyaux. En guise de visage, ils portent des masques. Le peintre utilise volontiers le bois comme support de son travail pour des scènes où les « personnages » sont animés d’une réelle présence. Entre des aplats d’un noir profond réveillés par un rose vif, un vert qui éclairent la composition et les coulées de peinture, il compose une alchimie toute personnelle et réussie.

Il lui arrive de travailler en technique mixte.

Marc Giai-Minet dont l’intérêt est grand pour les mythes et les symboles, invente un univers où l’espèce humaine n’est plus que machine en des œuvres à la géométrie souvent présente.

Prix Madeleine Couderc

Section
Peinture

Créé par décision du Comité en hommage à Madeleine Couderc. Ce prix est attribué dans la mêmes conditions que le prix Fernand Cormon et est donc destiné « un peintre français figuratif pour une œuvre de composition de préférence ».