Jean-Pierre Bocquel — Prix Monique Corpet 2022

Texte de Nicole Lamothe

Section
Peinture

Peints en une texture matérialiste, ces tableaux retiennent l’attention par l’originalité de leur structure, l’invention de l’artiste qui, à partir du réel en propose une re-création.

A 15 ans Jean-Pierre Bocquel réalise sa première toile et cette attirance pour la création artistique ne l’a jamais quitté. Au fil du temps sa conception de la peinture a évolué ; il compose ses œuvres à base d’acrylique, de mortier de sable, et crée des images singulières dans lesquelles la lumière s’impose, primordiale. Arbres et architectures aux contours précis balayés par des rayons lumineux engendrent un univers étrange. Les textures diverses apparaissent dans ces tableaux presque tactiles ;il semble que l’on peut toucher le tronc d’arbres élancés évoqués en premier plan alors que des bâtiments demeurent dans la brume balayés par des rayons de lumière qui parfois voilent légèrement le sujet.

Jean-Pierre Bocquel aime traduire les reflets de portails dont l’eau dissout quelque peu la structure; l’eau qui, comme la lumière, est omniprésente et créent une atmosphère poétique. Travaillée, la matière possède une vraie densité.

Prix Monique Corpet

Section
Peinture

Créé par décision du Comité, en hommage à Monique Corpet (1905 - 1986), membre bienfaiteur de l’Association. Ce prix est attribué sans condition.