Ariane Fruit

Gravure
-

De sa formation initiale en photographie, Ariane Fruit a conservé une passion pour le noir et blanc et les manipulations artisanales du développement qui font lentement affleurer la lumière à la surface du papier.

Stéphanie Durand-Gallet, journaliste

Ariane Fruit pratique intensivement le dessin avant de s’orienter vers la photographie. Elle obtient un diplôme de photographe de laboratoire de l’École des Gobelins a! Paris. Quelques années plus tard, elle découvre la gravure et expérimente différentes techniques. En 2015, Ariane Fruit reçoit un prix de gravure de l’Académie des Beaux-Arts. En 2017, elle est lauréate du prix Gravix. Cette même année, elle reçoit un prix de la Fondation Taylor au Salon d’Automne.

Ariane Fruit travaille ses gravures à partir de photographies prises, parfois de manière furtive. Elle oppose ainsi le flou photographique aux procédés lents et précis de la gravure. Sa série de paysages en gravure sur bois « Transe canadienne », présentée dans le cadre de cette exposition à la Fondation Taylor, est une recherche sur l’image en mouvement.