Nicolas Kuligowski

Du mardi au samedi de 13h à 19h (sauf jours fériés).
Peinture
-

…Pour ses images, la technique de l’artiste, sans être hyperréaliste, reprend les caractéristiques de la représentation photographique. Le grain se convertit en point d’acrylique. Les contrastes sont de l’ordre de l’empreinte, la suggestion de la forme prône sur le détail. L’image n’est pas de l’ordre de la mimésis. Les motifs sont réalistes mais ils suggèrent plus qu’ils ne témoignent. Ils se dissolvent et tremblent dans la couleur où ils s’exposent et s’abîment à la fois. L’art de Nicolas Kuligowski manifeste la vibration du réel sous forme d’une partition où nuances et figures se délivrent de la ressemblance et de l’illusion pour n’exposer que la dynamique des compositions, la musique intime de la peinture…

Régis Cotentin - Art curator, Palais des Beaux-arts de Lille, 2015.

Diplômé de l’École des Beaux-arts en 1992, Nicolas Kuligowski participe à de nombreux Salons comme celui de Montrouge, MAC 2000 et le Salon de Mai où en 2006 il reçoit le premier Prix. La même année, il est lauréat du Prix Rugale Michaïlov (Fondation Taylor) puis en 2012 du Prix Claire Combes (Fondation Taylor).

Depuis 2014, il est invité à ALL are GUESTS – Art exit à Boulogne-Billancourt, et parmi les autres expositions collectives, il a pris part à « Crossings » à la London Galerie (Londres), à « Voyons Voir » à la Galerie Six Elzévir (Paris) en 2015, et en 2017 à « Le Bruit des forêts », une exposition de groupe à la Celle-Saint-Cloud.
Sa première exposition personnelle en 1995 à la Galerie CROUSS des Beaux-arts ouvre le pas à de nombreuses autres ; peuvent être mentionnées entre autres celle de 2010 à la Galerie Roy Sfeir à Paris qui l’amène à présenter « One man show » à Art Karlsruhe. En 2013, ses œuvres sont présentées à la Kerstin Art Gallery à Londres, l’année suivante sous le titre « Le ciel à marée basse », il expose dans l’Association de la Maison de la Culture et des loisirs de Metz puis en 2015 « Rattling Memories – Bruit de la Mémoire » rassemble de nombreuses peintures à Exit Art Contemporain (Boulogne-Billancourt).
En 2018, Preview « Photocall » est montrée chez Grill-Guth à Arcueil et chez Mister Property à Boulogne-Billancourt.