Charlotte Massip

Gravure
-

Et en clignant des yeux entre ces lignes et ces taches, nous découvrons la peur, l’insolite, le hasard, le voyage, le luxe, le danger, le sexe, un sortilège élégant qui à la fois nous attire et nous repousse. Un univers logé dans le royaume du fantastique et du merveilleux, un imaginaire qui se cristallise en le salve et coagula d’une puissante force émotive et d’une réalité raffinée et poétique.
Parce qu’inévitablement et sans échappatoire nous comprenons que, dans les estampes de Charlotte Massip, frémit une énigme profonde, un mystère que nous ne déchiffrerons jamais, un arcane qui (comme nous en avertit finalement Charlotte), a son origine et son fondement dans l’encre et le sang de la matière, autre société secrète.

Carlos Garcia-Alix

Son entrée dans la gravure débute par une année à l’École Supérieure d’Imprimerie Estienne à Paris en section gravure en taille douce, puis de 1991 à 1994, se poursuit à Strasbourg pour suivre une formation dans l’illustration auprès de Claude Lapointe, à l’Ecole des Arts-décoratifs.

Reçue membre de l’Académie de France à Madrid, de 2012 à 2013, elle effectue un séjour dans la prestigieuse Casa Vélasquez.

Depuis, elle a été lauréate de nombreux Prix comme GRAVIX en 2013 puis en 2016, avec le prix de la gravure du Centre de Louvière, en Belgique, puis en 2017, elle reçoit le 1er Prix du Salon d’Automne à Paris et en 2018, le Prix International René Carcan en Belgique.

Elle participe à de nombreuses biennales, parmi les plus récentes celles de 2017 de Xuyuon en Chine, d’Estampa à Madrid etc… et en 2018 de la Bankside Gallery à Londres et celle de Tama Art University Museum à Tokyo.