Ljubomir Milinkov

Peinture
-

De son village natal de Serbie. Ljubomir Milinkov garde l’amour de la nature, des fleurs, des champs de blé… Une poésie dont la fraîcheur et l’humour signent l’ensemble de sa peinture. On y retrouve aussi, dans la finesse et la précision du trait, l’influence lointaine des icônes orthodoxes. 
 

Ljubomir Milinkov arrive à Paris en 1962. Il voyage ensuite aux États-Unis (New-York – Chicago – Palm Beach – Beverly-Hills etc…)
En 1972, il fait sa première exposition personnelle au Masur Museum of Art de Monroe en Louisiane. En 1973 il entre à la Galerie Wally Findlay à New-York, qui lui organise plusieurs expositions personnelles.

Dans le courant des années 80/90, il créé des tissus d’ameublements pour Tex-Union; il réalise pour la maison Hermès des carrés et pochettes : Jardin enchanté suivi par La Cavale Joyeuse et Les Ailes plein de Joie.

Il réalise de nombreuses expositions : La terre et l’amour, au Musée municipal de Mougins; 
L’Amour et la Paix, dans l’Espace des Blancs Manteaux à Paris; au Musée d’Art Naïf d’Île de France à Vicq; dans la Chapelle de l’Hôtel-Dieu à Dreux; à la Halle Saint-Pierre à Paris; au Centre culturel Angelicum à Milan.

Il publie de nombreux albums illustrés aux Éditions Max Fourny Arts et Industries Vilo (L’Arche de Noé et les Natifs, Le Rêve et les Natifs, La Chanson traditionnelle et les Natifs). Les éditions du Musée d’Art naïf Max Fourny, Halles Saint-Pierre, lui consacre une monographie.