Delphine Monnereau — Prix Eddy Rugale Michailov 2017

Section
Peinture

La beauté, l’originalité de l’expression picturale, la richesse chromatique révèlent une artiste qui ne cesse de poursuivre ses recherches, d’approfondir son art.

Elle élabore un vocabulaire personnel où se retrouvent peinture, collage, grattage, effacement et apparition de l’image dans des compositions qui demandent de les décrypter, de les apprivoiser. Delphine Monnereau sollicite la mémoire d’événements marquants de la société, de l’histoire de l’art ou de sa vie grâce à une série d’images qu’elle a recueillies et disposées sur le sol de son atelier pour mieux s’en imprégner. Et sa création s’élabore par couches superposées à partir de ces documents.  Peu à peu on découvre des parties de la figure humaine, un corps, un torse, une matrice. Rien n’est vraiment écrit et cependant l’œuvre très finement peinte demeure lisible. Il semble que l’artiste travaille par couches superposées qui laissent apparaître une partie du dessin précédent à la manière d’un palimpseste. Une belle vibration anime la gamme chromatique.

Vecteur des relations entre l’intérieur et l’extérieur, de ce qui demeure diffus cette création réalisée en douces harmonies, dégagée d’un réalisme trop évident évoque la fragilité de la vie ;il s’en dégage une sorte d’envoûtement.

Prix Eddy Rugale Michailov

Section
Peinture

Créé par M. et Mme Fernand Rugale en mémoire de leur fils artiste peintre (1942 - 1985).
Ce prix est destiné « à un jeune artiste pour une œuvre d’imagination colorée, huile ou acrylique uniquement ». Ce prix est éventuellement divisible.