Christophe Charbonnel — Prix Taylor (sculpture) 2019

Section
Sculpture

Impressionnantes par leur force, leur présence, le travail du modelé, les sculptures de Christophe Charbonnel, souvent monumentales, retiennent l’attention.

En majorité des figures empruntées à la mythologie grecque, une « Tête d’Orphée », évoquant son destin tragique ou « Persée » tenant la tête de la Méduse qu’il a tranchée qui semblent fasciner l’artiste. Il sculpte leur portrait en pied ou leur visage et chacun apparaît hiératique, imposant. Si ce sculpteur s’inspire de la tradition classique, il y ajoute sa propre vision ; chacun de ses personnages est puissamment sculpté et porte en lui une force intérieure.

Pour Christophe Charbonnel la technique, indispensable, permet avant tout d’atteindre à l’essentiel, à une expression unique. Beauté, rythme des volumes traduisent la grandeur de ces héros de légende. L’esprit et la matière se conjuguent dans ces bronzes qui se déploient dans l’espace. Ils naissent de l’originalité créatrice de cet artiste qui semble réaliser les volumes dans un souci de vérité et de vibrations lumineuses et de conférer l’intériorité aux modèles. Cette œuvre rappelle les liens existant entre les créateurs de tous les temps.

Prix Taylor (sculpture)

Section
Sculpture

Créés par décision du Comité. Ces deux prix Taylor de sculpture sont attribués sans condition, alternativement d'une année sur l'autre avec les prix Charles Malfray et Andréï-Graec.