César Orrico — Prix Jean Asselbergs 2019

Section
Sculpture

Ce sculpteur appartient à cette génération d’artistes qui, admiratifs des maîtres du passé grecs et latins et de la Renaissance, en sont les héritiers tout en créant des œuvres contemporaines fortes, imaginatives.

D’origine espagnole, César Orrico affirme un talent très personnel, l’anatomie et donc l’humain tiennent une place essentielle dans son œuvre. Elevé dans une famille sensible à l’art, il a très tôt fréquenté les musées, découvert les maîtres : Praxitèle et Michel-Ange parmi d’autres ; ainsi s’est forgé son désir de création. Il sculpte aussi bien le bois que la glaise ou l’aluminium, réalise aussi des bronzes et il aime unir les matériaux dans une même sculpture avec une rare invention. Il associe volontiers l’animal : oiseau, scarabée à ses personnages dans une superbe envolée parfois « Rito II » un bronze qui emplit l’espace dans le dynamisme des volumes. Ainsi réunit-t-il insolite, réflexion, beauté en une création vivante dans laquelle sensualité, brièveté de la vie « Vanitas » constituent les thèmes principaux.

Mouvement, équilibre, torsion des corps semblent primordiaux dans ces œuvres irriguées de lumière qui révèlent l’anatomie : muscles, côtes travaillés selon les schémas classiques et que vient troubler la présence d’un animal posé sur un crâne. Cesar Orrico traduit les sentiments humains, une relation de proximité avec la nature. Il unit souvent bronze et bois avec une belle aisance, ainsi la superbe » Edith » mystérieuse et sensuelle. Une douceur dans le modelé, des rythmes harmonieux caractérisent cette sculpture.

Prix Jean Asselbergs

Section
Sculpture
Gravure
Dessin

Créé par décision du Comité en hommage à Jean Asselbergs (1928 - 2015), graveur en médaille, Premier grand prix de Rome, boursier de la Casa Velasquez et Chef d’atelier à l’ENSBA.

Destiné à un jeune artiste, ce prix est attribué alternativement dans les sections sculpture, gravure et dessin.